Génétique des myocardites virales

Prédisposition génétique aux infections virales sévères incluant la myocardite – étude multicentrique

La myocardite est une inflammation du myocarde qui se traduit par un dysfonctionnement systolique du ventricule qui peut rarement être la cause d’un arrêt cardiaque.  Les infections virales sont la cause majeure des myocardites en Amérique du Nord ou en Europe. La physiopathologie de la maladie reste peu connue. Les virus responsables de myocardites sont des virus communs : herpès virus, entérovirus, adénovirus, parvovirus. La plupart entre eux infectent plus de 90% de la population générale au cours de  leur vie. Or, moins que 10% des individus infectés développent une myocardite avérée, suggérant l’existence de facteurs génétiques, impliqués dans la réponse immunitaire.

L’objectif de cette étude multicentrique est de déterminer les facteurs génétiques de prédisposition aux infections virales sévères, incluant en particulier mais de façon non exhaustive les myocardites mais aussi les infections respiratoires graves,  les encéphalites et les infections cutanées étendues. Le but de cette recherche est donc de réaliser une collection d’échantillons biologiques des patients ayant eu une myocardite ou autre infection virale sévère. Un prélèvement sanguin est donc proposé au patient ainsi qu’aux deux parents et à la fratrie.

Il s’agit d’une prise de sang unique pour le patient et chaque apparenté, à laquelle s’ajoute une biopsie de peau de 3-5 mm sous anesthésie locale, seulement pour le patient ayant fait la myocardite. Cette biopsie de peau sera seulement réalisée pour les patients âgés de plus d’un an au moment de l’inclusion dans le protocole.

Les gènes candidats sont séquencés séparément pour chaque patient. L’effet pathogène d’une mutation éventuellement identifiée est analysé par des tests fonctionnels.

Déroulement pratique: Le médecin explique à la famille l’objectif de la recherche et fait signer un consentement dédié pour le patient mineur par le/les titulaires de l’autorité parentale. Les patients majeurs signent un consentement spécifique. Chaque parent qui donne son accord pour participer à l’étude signe également un consentement dédié pour les apparentés majeurs. Une assistante de recherche clinique complète avec la famille les données administratives, épidémiologiques et propres de l’histoire de la maladie. Les prélèvements sanguins sont réalisés par une infirmière en Hôpital de Jour de Cardiologie pédiatrique. La biopsie de peau est faite par le médecin. Habituellement une unique visite à Necker est requise. Il est rarement nécessaire qu’un deuxième voire un troisième prélèvement soit réalisé en fonctions des résultats des tests fonctionnels effectués.

L’investigateur coordinateur de ce protocole de recherche biomédicale est Mme le Dr Capucine PICARD. L’investigateur principal sur le site de la cardiologie pédiatrique de l’Hôpital Necker Enfants Malades est le Pr Damien BONNET. Renseignements au 01.44.49.43.44. (Télécharger le consentement pour personne mineure - Télecharger le consentement pour personne majeure).

Comments are closed.